BIBLIOGRAPHIE

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

(debut)

 

LA FRANCE ESPIONNE LE MONDE (1914-1919), LES EXPLOITS DES BRISEURS DE CODES
Auteur : Jean-Claude Delhez
Editeur : Economica
ISBN : 978-2-7178-6694-0
Pages : 29
Prix : 29 Euros

Les briseurs de codes français étaient bien les meilleurs pendant la Première Guerre mondiale, et ce, dès 1914. Les écoutes françaises, regroupant les ministères de la Guerre, de l’Intérieur et des Affaires étrangères, en accord avec la ROOM 40 de la Royal Navy à Londres, ont déjoué les codes allemands, autrichiens ainsi qu’espagnols, pays neutres mais aussi, « just to be sure », des autres belligérants, y compris ceux qui combattaient de notre côté.
L’auteur, après avoir dépouillé des milliers de documents d’archives dont certains n’avaient jamais été ouverts, nous prouve notre savoirfaire en la matière bien avant Bletchley Park lors du deuxième conflit mondial.
Un livre qui a de droit sa place sur la table de chevet de tous les membres de notre Association.

 

 

MÉMOIRE DU CHEF DES SERVICES SECRETS DE LA GRANDE GUERRE
Auteur : Charles Dupont, présenté et annoté par Olivier Lahaie
Editeur : Histoires et collections
ISBN : 978-2-35250-358-3
Pages : 295
Prix : 22 Euros

Polytechnicien, artilleur, Charles Dupont, natif de Nancy, est affecté au service de renseignement après l’affaire Dreyfus. Il accomplit plusieurs missions en Allemagne avant de prendre la tête du 2ème bureau (renseignements) de l’état-major général en août 1913 et la tête du 2ème bureau du Grand quartier général en août 1914.Il sera maintenu dans ses fonctions jusqu’en 1917. Il prend la tête de la mission militaire à Varsovie en 1922. Visionnaire, le général Dupont dénonce dans ses mémoires écrites en 1926, la montée des périls en Allemagne, prévoyant l’Anschluss et même la crise de Dantzig qui débouchera sur la Seconde Guerre mondiale.
Ce document, inédit à ce jour, constitue un témoignage exceptionnel sur le renseignement français avant et pendant la Grande Guerre, mais aussi sur la personnalité des grands chefs militaires : Joffre, Nivelle, Pétain et leurs relations avec les milieux politiques de l’époque.
A lire absolument.

 

COLD WAR WARRIORS, WARPLANES ON THE BRINK OF GLOBAL CONFLICT
Auteurs : Different writers
Editeur : FlyPast, a Key Publishing publication
ISBN : 978-1-910-415078-14
Pages : 98 pages format hebdomadaire
Prix : £ 5,99

Key Publishing est un éditeur britannique spécialisé en aéronautique. Il publie des numéros spéciaux sur des sujets tels que les B-52 ou les C-135 ou les moyens ELINT britanniques pendant la Guerre Froide. Cette fois-ci, ce numéro spécial traite d’avions tels que le F-100 « Super-Sabre » ou le BAC Lightning mais aussi du MiG-25 « Foxbat », du U-2 ou des avions de brouillage électronique tels les EB-66 « Destroyer », stationnés sur la base de Toul-Rosières avant de « sévir » au-dessus du ciel vietnamien depuis la base de
Takhli en Thaïlande.
C’est ce type de revues qui enrichit la connaissance des personnes écrivant sur la Guerre Electronique…

 

LE BÂTON DE PLUTARQUE
Auteur : Yves Sente, scénariste, André Juillard, dessinateur
Editeur : Blake et Mortimer
ISBN : 978-2-8709-7193-2
Pages : 64
Prix : 15,95 Euros

Une fois n’est pas coutume, voici une BD. Pour la première fois à ma connaissance, des héros de BD connus, évoquent la Guerre
Electronique et cela mérite d’être dit. Dans cet ouvrage où les héros sont les célèbres Blake et Mortimer, cet épisode se situe avant le début de leurs aventures.
Nos héros nous parlent de la machine Enigma, de Bletchley Park (tellement bien dessiné que j’ai eu la confirmation du dessinateur qu’il avait effectivement visité l’endroit), du PC enterré ou « War Cabinet » de Sir Winston Churchill où l’on découvre les WAAF et les WRENS, femmes auxiliaires de la RAF et de la Navy, mais aussi l’ambiance qui y régnait.
Les auteurs citent le « Carré de Polybe » et la « Scytale » ou Bâton de Plutarque, tous deux de vieux systèmes de cryptologie dans un
scénario que les auteurs devraient venir nous commenter lors d’une prochaine conférence de notre Association.
Un épisode de relaxation dans le domaine de la Guerre Electronique.

 

 

 

(debut)

(debut)