14 JUILLET 2004 :
LA BRIGADE DE RENSEIGNEMENT SUR LES CHAMPS ELYSEES

Comme de tradition, la Patrouille de France ouvre la revue du 14 Juillet

 

Cette année, placé sous le signe du centenaire de l’entente cordiale entre le Royaume Unis et la France, le traditionnel défilé du 14 Juillet a été marqué par la présence de la Brigade de Renseignements (BR) venue sur les Champs Elysées avec l’ensemble de ses unités opérationnelles : le 44ème Régiment de Transmissions, le 54ème Régiment de Transmissions, le 61ème Régiment d’Artillerie, le 2ème Régiment de hussards, le tout précédé de l’Etat Major de la BR, tandis que passaient dans le ciel les hélicoptères radar Cougar Horizon du 1er Régiment d’Hélicoptères de Combat.

Cette présence de la BR a permis de mettre en avant devant les français ses matériels majeurs, notamment ses systèmes de Guerre Electronique, ainsi que son implication récente dans les opérations extérieures (Côte d’Ivoire, Haïti, Kosovo) et sa participation au plan Vigipirate dans des missions de surveillance et de protection des infrastructures sensibles au sein de l’hexagone.

 

 

Centenaire de l'Entente Cordiale oblige, les Queen's Company of the Grenadier Guards ont été invitées au défilé des troupes à pied, suivis par les King's Troop Royal Horse Artillery ainsi que les Household Cavalry Mounted Regiment des troupes montées

 

 

 

A gauche, les véhicules START (Système Tactique Automatisé de Reconnaissance Technique) du 54ème Régiment de Transmissions.
Ces véhicules sont spécialisés dans le renseignement d'origine électromagnétique.

A droite, assurant la même mission dans la bande HF, les stations EMILIE
(Ensemble Mobile d'Interception et de Localisation Informatisée des Emissions HF) mis en oeuvre par le 44ème Régiment de Transmissions.

 

 

 

Dans le ciel de Paris, deux hélicoptères Cougar Horizon du 1er Régiment d'Hélicoptères de Combat.
Leur mission : surveiller les mouvements des véhicules d'un dispositif adverse au profit du commandement de théâtre et des unités d'appui-feu.

A droite, les véhicules blindés légers du 2ème Régiment de Hussards. Héritier d'une histoire prestigieuse remontant à 1735, le 2ème RH est spécialisé dans le renseignement d'origine humaine (Humint) par des patrouilles infiltrées dans la profondeur.

 

 

 

Les tous nouveaux drones SDTI du 61ème Régiment d'Artillerie.
Cette unité traduit bien l'important mouvement de modernisation actuellement entrepris par l'ensemble des unités de la Brigade de Renseignement.

Devant la tribune officielle, les véhicules START du 54ème Régiment de Transmissions.

 

 

"From entente to concord", les hawks des Red Arrows, patrouille emblématique de la Royal Air Force, cloturent la revue du 14 Juillet 2004.

"Aujourd'hui, sur le terrain, quotidiennement ensemble, les soldats de nos deux pays sont déployés sous la bannière des Nations Unies, de l'Union européenne et de l'Otan, sur de nombreux théâtres extérieurs, en Afghanistan, en mer d'Arabie ou dans les Balkans.
Ils luttent contre le terrorisme ou consolident la paix dans des Etats encore fragiles.
Ces expériences communes façonnent, au fil des jours, une véritable fraternité d'armes, terreau de l'identité européenne de défense.
De l'Entente à la Concorde, il n'y a qu'un pas ; c'est aussi cela notre défilé !
Our common parade should lead us towards as even closer partnership !"
Michèle Alliot-Marie, Ministre de la Défense - 14 Juillet 2004

Photos et textes : Philippe Wodka-Gallien.